Villeneuve lès Maguelone

 

Villeneuve lès Maguelone est situé en bordure de la mer Méditerranée, au pied du massif de la Gardiole. Vivant autrefois de la viticulture ( surtout le raisin de table), de la pêche et d'une activité salinière importante, c'est aujourd'hui un village essentiellement pavillonnaire à la périphérie de sa grande voisine, Montpellier. 

Villeneuve lès Maguelone connaît depuis plusieurs décennies une expansion démographique très importante comme la plupart des villages littoraux de la périphérie de Montpellier. En 30 ans, sa population est passée de 2000 à 7700 habitants. Depuis 1991, une maison d’arrêt qui accueille 700 détenus a été construite sur le territoire de la commune, à 3 kilomètres du village. Elle remplace l’ancienne prison de Montpellier qui souffrait par sa vétusté et son manque de locaux. La carrière de la Madeleine, une des plus importantes du département de l’Hérault, exploite les calcaires de la Gardiole. Une zone d’activité se développe autour du quartier du Pont et abrite une trentaine d’entreprises.

 

La mairie

Villeneuve lès Maguelone s'enorgueillit d'avoir sur le territoire de sa commune un joyau de l'art roman : la cathédrale de Maguelonne. Cette forteresse de sable abrita pendant près de dix siècles un évêché et les papes successifs vinrent souvent se recueillir dans cette oasis de paix.

La cathédrale de Maguelone est un témoignage majeur de l’art roman languedocien. C’est une cathédrale fortifiée, qui a l’origine possédait un système défensif identique aux châteaux-forts du moyen-âge. Elle a la particularité d’avoir été construite à l’origine sur une île. C’était l’un des 7 sièges épiscopaux de la Septimanie, avec Agde, Lodève, Nîmes, Béziers, Narbonne et Elne, prouvant ainsi son importance dans le monde chrétien médiéval. Détruite par Charles Martel en 737, Maguelone fut relevée au début du XIème siècle pour abriter à nouveau le siège de l’évêché. Une nouvelle campagne de destruction organisée par Richelieu mit à bas toutes les structures défensives, ne laissant débout que le corps principal de l’édifice. Aujourd’hui, l’île est rattachée à la terre ferme par un lido sablonneux, mais la cathédrale trône au milieu d’un petit bois de pins, tel un immense vaisseau de pierre échoué, entre mer et étangs. Cette situation insolite la fait surnommer « la cathédrale des sables ».

 

La cathédrale de Maguelone

Aujourd’hui, l’association « Les Compagnons de Maguelone » dirige un C.A.T (Centre d’Aide par le Travail) qui gère la propriété de Maguelone. Elle y développe la viticulture et des activités d’élevages aquacoles.

L'accès à la cathédrale en période estivale se fait par Villeneuve lès Maguelone ou par Palavas. En passant par le village, le touriste laisse son véhicule sur le parking longeant le canal et emprunte la passerelle. Là, un petit train pittoresque l'emmène au bord de la plage. II peut se rendre s'il le désire au pied de la cathédrale en suivant le chemin qui grimpe jusqu'au bois de pins. La cathédrale est ouverte tous les jours de la semaine de 9 h à 1 8 h 30. La visite est gratuite.

 

 

Villeneuve possède dans son patrimoine naturel communal 9 km de cordon littoral sauvage protégé. Sa plage préservée en fait un site remarquable par sa tranquillité, l'absence d'urbanisation et par là même de pollution. Elle est de plus en plus fréquentée pendant la saison estivale. La proximité de la capitale régionale (Montpellier est à 10 km) en fait un pôle d'attraction de plus en plus convoité par ceux qui veulent allier les avantages de la grande ville et les atouts de la vie au grand air. La proximité de zones lagunaires permet au visiteur d’admirer à longueur d’année de nombreuses espèces d’oiseaux sauvages. Une importante colonie de flamants roses a élu définitivement domicile dans les eaux des étangs villeneuvois.

Les étangs

 

La fête du village a lieu aux alentours du 14 juillet. Elle propose aux touristes des animations taurines (encierros, abrivados, bandidos). Le centre culturel "Bérenger de Frédol" présente tout au long de l’année des spectacles variés (théâtre, musique, danse ..) ainsi que des expositions artistiques.

 

Les armes de la ville