le raisin de table

Traces et témoignages

à travers les rues de Villeneuve

 

 

Au n°56 de l'avenue de la gare, vous pourrez observer au-dessus de la porte d'entrée un sympathique cartouche représentant une grappe de raisin. Tout au long de cette avenue, les cartouches rivalisent d'originalité ou de décorum témoignant de l'importance des propriétaires.

 

Au 159 de la rue Neuve, un cartouche figurant un effrayant Bacchus, dieu de la vigne et du vin, semble défier du regard le visiteur un peu trop curieux

 

 

Sur la place Jeanne d'Arc, la maison Doat présente une guirlande symbolisant des pampres de vigne agrémentés de vrilles et de belles grappes

 

Au 18 Boulevard des chasselas (le bien nommé), le fronton de la porte d'entrée  est orné d'une tête de lion encadrée de grappes de raisin et de feuilles de vigne.

 

 

 

Deux plaques de rues rappellent également cette activité qui fit jadis la renommée et la richesse de notre village

Pour en savoir un peu plus sur le Chasselas

 

 

On ne pourrait terminer ce tour d'horizon sans citer la statue d'Arnaud de Villeneuve que l'on peut admirer au  fronton d'une superbe demeure à colonnades au 146 de l'avenue de la Gare. Ce personnage que d'aucun prétendent originaire de Villeneuve les Maguelone serait en réalité natif d'un Vilanova en Catalogne. Sa date de naissance est incertaine (vers 1240).   

On lui attribue parmi de nombreuses découvertes l'amélioration du procédé de la distillation, la découverte de l'esprit-de-vin ["la quintessence"] et le perfectionnement de l'alambic. De plus, il rédigea le premier traité sur l'alcool.

En observant de plus près sa statue, on remarque que les deux mains ont disparu. Les anciens villeneuvois prétendent que ce sont les allemands qui ont emporté ces "souvenirs" lors de leur passage à Villeneuve pendant l'occupation. Dans une main Arnaud tenait un livre, alors que l'autre serrait un alambic.

 

 

L'immeuble "Le Cardinal" à la fin du boulevard des Chasselas n'évoque ni le dignitaire épiscopal, ni l'oiseau, mais tout simplement une variété de raisin de table.

Cette variété aux gros grains couleur violacée était précoce et a supplanté un temps l'Alphonse Lavallée. Notons également, outre le Chasselas, l'Alphonse Lavallée, le Mireille, la perle de Csaba et le muscat de Hambourg qui étaient les variétés de raisin de table les plus cultivées à Villeneuve.

A noter également que le lotissement "Le Carignan" fait allusion à un cépage servant à produire du vin rouge

 

On notera la vétusté des plaques de rue qui nécessiteraient un "rafraîchissement" (disparition du logo de la ville : deux palmiers d'or sur fond d'Azur) et pourquoi pas une double signalétique français-occitan:

- Carrièra del mercat als rasims - Rue du marché aux raisins

- Baloard dels Chasselàs - Boulevard des Chasselas ...etc

Quelle meilleure manière d'honorer notre nouvelle région "Occitanie" !  Perqué pas ? Pourquoi pas ?